La pépite du jour / Gena Rose Bruce & Bill Callahan / Deep Is The Way

Comme le réalisateur de la vidéo, Alex Badham, je suis tombé amoureux de cette chanson car déjà fan de Bill Callahan et de son univers, le duo avec Gena Rose est une réussite tant vocalement que spirituellement. La vidéo réalisée par Alex Badham, un élève du légendaire cinéaste Werner Herzog est un court métrage tourné pendant la pandémie en Europe et en Australie qui nous présente des espaces vides et solitaires, mais au fur et à mesure de sa progression, il s’étend sur des paysages plus larges offrant un sentiment de confort et d’espoir. En l’absence de tournée, la chanteuse et horticultrice Gena Rose a savouré les qualités thérapeutiques de la nature, grâce à son nouvel amour du jardinage, qu’elle étudie maintenant.

Deep Is the Way est le deuxième album de cette auteure-compositrice-interprète australienne. Gena Rose Bruce a eu une correspondance écrite avec l’auteur-compositeur emblématique Bill Callahan, leur connexion les a amenés à écrire deux chansons ensemble : Foolishly In Love et la chanson titre de l’album, Deep Is The Way (qui les présente également en duo).

« Travailler avec Bill était très poétique et a apporté un sentiment de nostalgie. Nous n’avons jamais eu que de la correspondance écrite, en nous envoyant des paroles les unes aux autres, avec parfois des semaines entre les réponses, en analysant simplement les paroles, il n’y a pas eu de bavardage, juste en gardant ce qui est important – la musique » Gena Rose Bruce

« Je suis totalement tombé amoureux de cette chanson, après avoir eu des moments romantiques clichés en l’écoutant en errant dans les rues pluvieuses de Berlin. Je voulais incorporer une partie de l’ambiance miteuse de la ville dans la vidéo. J’avais beaucoup de voyages en cours et Gena a eu l’idée d’utiliser cette opportunité pour faire une collection lente et rêveuse d’espaces vides. J’ai eu la chance de visiter des endroits intéressants et variés au cours de cette période ; Tenerife possède en particulier des endroits incroyables dans une si petite masse terrestre – des forêts luxuriantes, des plages noires et des paysages lunaires volcaniques. Je suis aussi allé dans pas mal de bars berlinois, demandant sur place si je pouvais prendre une photo. Je suis agréablement surpris de voir à quel point cela s’est avéré émouvant, compte tenu de sa simplicité – un concept assez simple pour s’échapper de la ville et explorer le monde extérieur. » Alex Badham

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s