Poésie & Chanson / Le jour s’est levé / Jean-Louis Aubert

Jean-Louis Aubert est une belle plume, auteur de très beaux textes pour le célèbre groupe « Téléphone » et pour ses propres albums. Je vous partage ce texte que je trouve très profond et original.

« Dans ce texte, j’imaginais la mort comme une sorte de pivot pour mieux comprendre le sens à donner à sa propre vie. A l’époque, ça pouvait sembler naïf. Mais ce que dit cette chanson, je l’ai exactement ressenti à la mort de mon père. En fait, j’avais déjà tout compris :). » Jean-Louis Aubert (Entretien avec Luc Lorfèvre / Moustique)

Le père de Jean-Louis, en fin de vie, refusait totalement l’idée de la mort. Les médecins lui disaient : « Monsieur Aubert, on ne va peut-être pas s’acharner. » Il répondait : « Vous avez raison, vous me guérissez et je vais me baigner ». La dernière chose qu’il a faite avant de fermer les yeux, c’est un tour de magie avec ses pouces, qu’il réalisait quand j’étais petit.

« Nous sommes ici pour croire,
Rien d’autre à laisser croire,
Croire que l’on meurt se soir,
Pour qui veut bien voir. »

Jean-Louis Aubert

La vie n’est ajournée…
… Que si la mort lui nuit.

Jean-Louis Aubert

Le jour s’est levé,
Sur une étrange idée.
Je crois que j’ai rêvé,
Que ce soir je mourrais.

Le jour s’est levé,
Plein de perplexité.
Et si ce n’était pas un rêve ?
Qu’il faille s’en aller…

… S’en aller

Comme le jour avancé,
En moi, je pensais :
Si ce n’était pas un rêve…
… J’ai tout à aimer.

Quand le jour s’est couché,
J’ai réalisé :
Que ce n’était qu’une trêve
Dans ma réalité.

Nous sommes ici pour croire,
Rien d’autre à laisser croire,
Croire que l’on meurt se soir,
Pour qui veut bien voir.

Le voile est levé,
Sur ma pauvreté.
Qu’ai je donc à garder,
Qui ne sera soufflé ?

Oui le voile est levé,
Tout est si coloré.
Qu’ai je donc à donner,
Que la nuit ne m’a soufflé ?

Nous sommes ici pour croire,
Rien d’autre à laisser croire,
Croire que l’on meurt se soir,
Et qu’il est déja tard…

… Déjà tard,
Mais pas trop tard.
À toi de voir,
À toi de croire.

Le jour s’est levé,
Sur cette étrange idée :
La vie n’est qu’une journée,
Et la mort qu’une nuit

La vie n’est ajournée…
… Que si la mort lui nuit.

https://youtu.be/jYW5jr0FpPU

4 commentaires

  1. Magnifique chanson, pleine de sens. J’aime beaucoup, j’ai réécouté il y a peu quelques classiques de Téléphone, mais celle-ci il y avait un bail que je ne l’avais pas entendue. Merci Alan
    Je te souhaite un beau dimanche
    Ben

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s