Jon Jandai, planteur d’autonomie

Ecouter Jon est un vrai plaisir car son discours, souvent drôle,(voir absolument sa conférence Tedx plus bas) n’est pas celui d’un politicien, d’un commercial ou d’un financier qui vous vend du bonheur. Il vous explique avec simplicité, en parlant de sa propre expérience de vie, comment mener une vie autonome et confortable sans être endetté. Il explique pourquoi la vie est simple et travaille pour connecter les gens à comprendre cela eux-mêmes et les moyens d’y parvenir. Ce fermier autoproclamé du «bonheur» mène une vie insouciante dans son village du nord de la Thaïlande alors que nombre de ses compatriotes contemporains sont lourdement accablés de dettes et d’attentes dans les grands centres urbains.

Ecouter Jon sera peut être pour vous un déclic, sonnera en vous comme une évidence. J’ai, depuis longtemps, entamé cette réflexion, ce questionnement sur le sens de notre société contemporaine qui dévore notre existence. Certains articles de fond publiés dans Pigraï vont dans cette direction et c’est pourquoi j’ai sous-titré mon blog « La culture a du sens ». Il est, je crois, grand temps de couper les chaînes qui nous relient aux falsificateurs de bonheur, aux marchands de rêve et de prendre vraiment en main notre destin, individuellement et collectivement.

Alan Mabden / P.Flair -La culture a du sens 20 Mars 2021

« La vie est facile. Pourquoi compliquons-nous les choses? »

Philosophe, père, activiste communautaire, agriculteur, constructeur de maisons en terre, éleveur de semences, enseignant, Jon Jandai s’efforce continuellement de trouver d’autres moyens pour les communautés d’être autonomes et les gens peuvent revenir à la connexion avec la terre et les uns avec les autres.

http://www.jon-jandai.com/

Le discours TEDx de Jon

https://youtu.be/21j_OCNLuYg

Avec maintenant plus de 11 millions de vues, Il partage son point de vue et sa définition du bonheur. Il souligne l’importance de l’équilibre et du bien-être dans la vie. Il remet en question le style de vie moderne où beaucoup sont dans un cycle continu d’essayer de gagner et de gagner plus, mais sont, en fait, continuellement enchaînés et n’ont pas la liberté d’être heureux. Les discussions de Jon soulèvent souvent des questions sur l’autonomie, la durabilité des ressources naturelles et la valeur réelle de l’économie personnelle. Il donne souvent un aperçu très différent de la perception générale du monde moderne selon laquelle, souvent, on ne peut s’empêcher d’envier son détachement des valeurs monétaires et son contentement et son bonheur dans la vie. Il croit que chacun a le choix et que le choix devrait être de se faciliter la vie.

Jon Jandai a depuis lancé un centre pour l’autonomie et organise maintenant des ateliers et des événements réguliers pour les clients qui souhaitent apprendre de lui et de son équipe sur la vie autonome, le jardinage biologique, la vie communautaire, la construction naturelle et la santé naturelle. Ses ateliers sont bien suivis par des personnes qui débutent dans leur carrière (milléniaux) et celles qui ont déjà atteint un certain niveau de succès dans la vie et la carrière. Ses invités viennent de Thaïlande et de pays du monde entier. Jon Jandai est passionné par la diffusion de ses réflexions sur la préservation des semences, qui, selon lui, est très importante et permettra en fin de compte à l’humanité de continuer à vivre une vie durable et heureuse sur terre.

Bio

http://www.jon-jandai.com/

Jon Jandai est originaire de la province de Yasothorn en Thaïlande et a cultivé toute sa vie. Il a commencé à construire des maisons en terre sur sa ferme familiale en 1997. Il a cofondé Pun Pun en 2003 et s’intéresse particulièrement à la préservation du patrimoine des semences. Dans sa jeunesse, Jon a été attiré par les lumières vives des grandes villes et a quitté sa ferme familiale pour chercher la richesse de Bangkok, mais après plusieurs années là-bas, il a décidé de retourner dans son village. Il a ensuite commencé à expérimenter les différentes façons de construire des maisons et de faire de l’agriculture. Il a commencé à enseigner les méthodes à d’autres villageois tout en continuant à créer un mouvement de création de modes de vie durables et abordables à la campagne.

6 commentaires

    1. Hello Ashley
      This pandemic and this ecological crisis will call into question many habits and behaviors which, until then, were considered « normal ». However, we are realizing that we were … crazy;). Really crazy! We were and still are monsters of consumption and impulse. As Jon says in this video, we are slaves to ourselves, in debt up to our necks. Come back to oneself, to simple things, to authentic human relationships. Take the time before it takes us …
      Thanks Asley and see you soon!
      Alan
      PS: the link does not work

      Aimé par 1 personne

  1. Salut Alan,
    Merci pour cette présentation que je découvre un peu tardivement. Je ne connaissais absolument pas Jon Jandai, avec lequel j’ai pourtant beaucoup de points de vue en commun.
    J’ai écouté son discours avec attention et énormément d’intérêt, et cela confirme ma certitude que le bonheur ne peut exister que dans et par la simplicité. Les choses compliquées annulent systématiquement le bonheur qu’on est sensé en tirer.
    Cependant sa vision est très orientale, car chez nous dans les pays occidentaux, chercher la simplicité est vu comme un manque d’ambition, et lorsque nous cherchons à nous simplifier les choses nous passons pour des fainéants. De plus en plus de gens aspirent cependant à un mode de vie moins speed, plus naturel, et plus sobre. Les difficultés sont grandes car nous vivons dans une société qui nous force la main afin que nous renoncions à nos aspirations de liberté au profit du confort relatif d’une cage dorée dans laquelle nous sommes contraint d’obéir.
    Comme le dit Jon, un oiseau fait son nid en quelques jours, le rat creuse son trou en une nuit, et nous qui sommes si intelligents il nous faut trente ans pour obtenir une maison pour laquelle nous nous endettons. Effectivement quelque chose cloche.
    La philosophie de cet homme est une vraie richesse, j’espère qu’il saura inspirer de nombreuses personnes notamment les plus jeunes. Authenticité, humour, bon sens et lucidité sont ses principaux atouts pour transmettre son message humaniste. Tu le qualifie à juste titre de planteur d’autonomie, mais il est également semeur d’espoir.

    Je te souhaite un beau week-end
    Ben

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci Ben pour ton commentaire. C’est très juste cette histoire occidentale de fainéantise. En fait c’est l’appât du gain sans faim de certaines personnes qui les poussent à exploiter sans fin, physiquement, moralement et financièrement les personnes qu’ils considèrent comme des sujets à leur service. Le mot « demandeur d’emploi » est d’ailleurs galvaudé. En sciences économiques, le demandeur d’emploi est l’employeur. Historiquement, le propriétaire terrien qui a chassé de sa terre le paysan devient un industriel qui a besoin de main d’oeuvre pour faire fonctionner son usine. Et comme le paysan n’a plus de terre pour être autonome, il devient un fainéant à son service.
      Mais là attention, je touche à la politique 😄
      Amitiés
      Alan

      Aimé par 1 personne

  2. Non mais tu es très grande forme mon Alan !!
    C’est encore du lourd cet article !!!
    j’adore le propos de ce monsieur qui est plein de sagesse et de bon sens.
    Je crois fermement à ce type de discours, qui bien sûr ne va pas dans le sens des ambitions matérialistes de nos latitudes et de nos civilisations.
    Tu sais j’ai connu ce type de mode de vie quand j’étais très jeune sur mon île…
    les kanaks sont dans ce type de pensée.
    je t’embrasse fort !!
    Co

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s