Coup de cœur / BD / Les voyages de Gulliver / GALIC & ECHEGOYEN

Ces deux la ont bien fait de se rencontrer. Cette libre adaptation de Jonathan Swift est un pur chef d’œuvre. A la fois conte philosophique, récit fantastique, pamphlet sociétal et politique, cette bande dessinée de toute beauté, mêlée d’humour et d’une brillante satire est encore une fois une belle réalisation des éditions Soleil, dans une collection remarquable, Noctambule, dirigée par Clotilde Vu. Laurent Harduin & Paul Echegoyen ont fait un superbe travail sur la colorisation de cet ouvrage, tout en clair obscur, dans des teintes entre sépia et gris bleu. Le travail graphique de Paul est éblouissant, tant au niveau du dessin que de la peinture. Oui, il s’agit bien de véritables peintures pour chaque page de l’album. Je vous conseille aussi cet ouvrage pour le fond, pour ce qui se dit, pour le message. Bref, courez chez votre libraire indépendant (en caractères gras, ok;)! Ces auteurs la sont des génies de l’ombre qu’il faut soutenir. Ce qu’ils font est fabuleux, demande des heures et des heures de réflexion et de travail. merci à eux pour le bonheur qu’ils nous procurent à chaque page. Un grand merci! Alan Mabden / Pigrai Flair -La culture a du sens / Dimanche 10 Janvier 2021.

PS: « Petite » demande à l’éditeur : la qualité des planches mériterait un format plus grand comme pour « Carbone et silicium »

Le début de l’histoire

Après une attaque de pirates, Lemuel Gulliver cumule les découvertes : l’île volante de Laputa, Balnibarbi, l’Académie de Lagado, Maldonada, l’île de Glubbdubdrib, le royaume de Luggnagg puis le Japon, avant de rejoindre l’Angleterre.

Les auteurs

Bertrand Galic

Bertrand Galic

Né en 1974 de parents enseignants, Bertrand Galic a fait des études aux classes préparatoires du lycée Kérichen de Brest, à l’université puis à l’IUFM de la cité du Ponant. Après avoir obtenu son CAPES, il devient enseignant dans une zone dite « sensible », dans le Midi toulousain. En 2008, fort du soutien de Kris et Arnaud Le Gouefflec, il se lance dans l’écriture et commence à scénariser pour la bande dessinée. En 2012, il rencontre Marc Lizano, avec lequel il décide d’adapter un livre qui lui tient vraiment à cœur: « Le Cheval d’Orgueil » de Pierre-Jakez Hélias puis participe à « Un Maillot pour l’Algérie » (Galic/Kris/Rey), coscénarisé avec Kris, dessiné par Javi Rey ( Collection Aire Libre des éditions Dupuis). Il retrouve Kris et Javi Rey sur l’album « Violette Morris » en 2018. Bertrand Galic s’investit énormément dans l’association « Brest en Bulle ».

Paul Echegoyen

Paul Echegoyen est né en 1981. Il grandit dans un village au pied des pyrénées en rêvant de mondes merveilleux et fantastiques inspirés des films du Studio Ghibli et de Disney. Passionné de dessin, un bac S en poche, il suit des cours à l’académie de dessin de Tarbes, où ses professeurs l’encouragent dans cette voie et en 2003, il va donc s’installer à Paris pour intégrer l’École Supérieure d’Arts Graphiques (ESAG) Penninghen. Diplômé avec mention en 2008, il commence à travailler dans l’animation et la publicité en freelance, puis l’édition jeunesse en 2010 et la bande dessinée en 2012. Il collabore avec la galerie Daniel Maghen (Paris) pour l’exposition et la vente d’originaux. Ses influences : Hayao Myazaki, Moebius, Brueghel, Arcimboldo, Gustave Doré, David Roberts, Ernst Haeckel, Hokusaï, Rebecca Dautremer, Shaun Tan, Tim Burton, entre autres… Il travaille principalement en techniques traditionnelles (mine de plomb, aquarelle, gouache et crayons de couleur) mais utilise à l’occasion le digital pour la colorisation. En 2011, il publie son premier album jeunesse, Le Bal des Échassiers, aux éditions du Seuil Jeunesse. S’en suivront pleins de projets dont 1900 aux éditions Les Minots. Il travaille également en bande dessinée pour les éditions Soleil.

léonard & Salai

Il réalise en 2014 : Léonard et Salaï, avec Benjamin lacombe, une splendide bande dessinée en 2 tomes, qui raconte la vie de Léonard de Vinci. Non seulement sa vie d’artiste, peintre, sculpteur, sa vie d’ingénieur mais également sa vie d’homme. Son amour pour Salaï, un jeune homme qui était son apprenti, son caractère curieux, ses difficultés à terminer les choses… C’est une sorte de biographie en images.

6 commentaires

  1. Et recoucou Alan,
    Merci pour ton article, tu vois j’ai vu cette BD et j’ai hésité à me l’offrir…
    Tu me confortes dans l’idée de courir me l’offrir.
    Je trouve l’approche originale et l’aspect conte philosophique m’attire.
    J’aime bien ta courte analyse et de l’œuvre et du style graphique, ton article est bien ficelé et les repères biographiques sur les auteurs sont une excellente idée.
    Je suis d’accord avec toi quand tu dis que parfois les albums mériteraient de plus grands formats ou des mises en page plus flatteuses, mais ça doit coûter encore plus cher… c’est sûrement un dilemme pour les auteurs et les éditeurs.
    Bises 😚

    Aimé par 2 personnes

    1. Je pense pas que ça leur coûte cher. « Carbonne & Silicium » est vendu 27 euros et fait un « carton ». 300 pages d’un chef d’œuvre graphique, ça mérite le respect de l’éditeur. C’est pas le papier qui coûte cher, c’est le « oser » 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Oser…
        Tu dois certainement avoir raison, c’est un milieu qui doit être un peu frileux parce que ce n’est pas toujours évident pour les auteurs de BD de vivre de leur art. Les maisons d’édition du coup s’enferment dans ce qu’elles savent faire et maîtrisent à peu près …
        Je trouve que la BD n’est pas si chère que ça, autour de 20/25 euros tu arrives à vraiment taper dans des œuvres magnifiques.
        On suit depuis des années l’auteur de Maliki, mon mari et ma fille Charlie adorent, et sur son blog l’auteur expliquait ses difficultés à vivre de son art…c’est triste.
        Bizh 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Salut Alan,
    Merci pour la présentation de ces deux artistes, et de cette œuvre graphique et littéraire. Les dessins sont vraiment finement exécutés, et l’intrigue à l’air très sympa.
    Tu me donnes là une belle suggestion de prochaine lecture.
    Bien à toi
    Ben

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s