Chic Planète, dansons dessus !

L’ Affaire Louis Trio a signé ce tube « planétaire » dans les années 80. Je trouve que ce titre et ses paroles donnent la pêche et du soleil. Je vous joins la version de Féloche & the Mandolin’Orchestra que j’aime particulièrement (Regardez jusqu’au bout, il y a des surprises ;)) et puis bien sûr l’original du regretté Hubert Mounier qui nous transmet du ciel bleu tout là haut son optimisme et son beau message de préservation. Bonne journée. Alan

https://youtu.be/SGzNx6tbLME
Moorea island french polynesia lagoon aerial view panorama landscape

L’original

L’Affaire Louis Trio (paroles et musique : Hubert Mounier)

https://youtu.be/CYBdMMVQsYo

« Mon ami. Mon grand frère. Mon professeur de chanson. Tu vas me manquer atrocement, génie… Je t’aime » Benjamin Biolay

Né dans le quartier de Perrache en 1962, Hubert Mounier avait connu un drame en 1975, lorsque son père avait été tué, lors d’un règlement de comptes entre deux bandes rivales, à l’époque du gang des Lyonnais. Une injustice insupportable pour le jeune garçon et son petit frère Vincent, né en 1967. Au tout début des années 80, après quelques essais, Hubert et Vincent se joignent à François Lebleu pour fonder l’Affaire Louis Trio. Le succès arrive assez vite, avec l’album “ Chic Planète ” et le groupe emporte la Victoire de la musique de la « révélation variétés masculine ». Premières scènes, premières télés, tout sourit à ce trio, qui charme avec des chansons joyeuses et légères, aux arrangements léchés. Fan des Beatles, de Burt Bacharah, ou de XTC, Hubert Mounier est un orfèvre, et ses tubes scintillent comme des joyaux.

Dans le privé pourtant, l’homme porte sa croix. Plusieurs années après, il avouera son alcoolisme, et la noirceur de son âme. Les succès n’arrivent pas à soigner son mal de vivre.

Après six albums et plus de quinze ans d’existence, le groupe se sépare en 1998. Hubert Mounier se réfugie dans sa seconde passion, la bande dessinée. Il publie régulièrement sous le nom de Cleet Boris (le nom de son premier groupe, puis son nom de scène) des « strips » influencés par Hergé et la ligne claire. Le musicien lance également une carrière solo, avec un premier album, “ Le grand huit ”, réalisé avec la complicité de Benjamin Biolay. 

Puis Hubert Mounier part s’installer dans sa maison familiale, près d’Aubenas, dans l’Ardèche. Une nouvelle compagne, une petite fille, et une vie saine, loin de toutes les tentations. C’est là qu’il écrira son album (disque et BD) “ La Maison de pain d’épice ”, puis son roman “ Le Nombril du monde ” qui évoque notamment sa fascination pour les statues monumentales de l’île de Pâques. Une vie rurale et calme, mais également une présence très marquée sur Facebook, où il partageait quoditiennement ses passions pour les pin-ups, la BD ou les Beatles… C’est sur cette même page Facebook que son épouse Gaëlle a confirmé lundi le décès d’Hubert, d’une « rupture aortique foudroyante ».

Source : journal le progrès 2016/05/03

7 commentaires

    1. Merci à toi Christel. C’est vrai qu’il avait du style avec son costard ample et sa houpe légendaire. Le clip de la chanson était top mais malheureusement sa qualité en analogique s’est fortement détériorée. Il est néanmoins visible sur youtube. Belle journée

      J’aime

Répondre à Benjamin MASON Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s