Elena Duni / Transcender par la voix

La musique d’Elina est unique et bouleversante. Son parcours personnel fait de départs, de séparations, de retrouvailles, de recommencements la rend très sensible aux divers enjeux du monde dans lequel on vit, notamment le drame des exilés. Elle chante aussi bien en Albanais, anglais qu’en français. Son style associe le jazz et la musique traditionnelle des balkans. Ses reprises sont uniques du fait de sa sensibilité et par la qualité des arrangements et de ses musiciens.

« Pour faire de la beauté, il faut transcender… Dans les Balkans, on trouve cette part de transcendance. On part de la douleur pour arriver à la joie. C’est finalement ça le voyage qu’on doit tous faire avec nous même

https://youtu.be/igFPhGJyqC0
https://youtu.be/snRJWgfATgg

Biographie

Elina Duni est née à Tirana (Albanie) en 1981, dans une famille d’artistes. Sa mère et son grand père sont écrivains, son père acteur et metteur en scène. Dès l’age de trois ans , elle aime danser sur la musique à laquelle elle devient très vite sensible. Son oncle lui dessine un clavier de piano sur une planche de bois car à l’époque, dans ce pays communiste, posséder un piano est réservé aux familles plus privilégiées. Remarquée pour la qualité de son chant dès le plus jeune âge, elle monte pour la première fois sur scène. Sa carrière commence véritablement à 5 ans !

En 1992, suite à la chute du régime communiste, sa famille s’installe en Suisse, à Genève. Elina commence à étudier le piano classique et découvre le jazz. Plus tard, elle s’initie au chant, à la composition et à la pédagogie à la Haute Ecole des Arts de Berne, section jazz. En 2005 elle crée le Elina Duni Quartet avec Colin Vallon (piano), Patrice Moret (basse) et Norbert Pfammatter (batterie), une formation qui mêle chants folkloriques des Balkans et jazz.

À ce mélange si caractéristique de chants traditionnels des Balkans et de jazz, elle ajoute de nouveaux morceaux créés avec le jeune guitariste londonien Rob Luft. Constitué il y a trois ans, le duo a été rejoint récemment par le peintre des sons Fred Thomas, au piano et à la batterie.

Reprises (Covers)

https://youtu.be/rAAMO1Y7bBA
https://youtu.be/YQFiS-mUiHQ

4 commentaires

    1. Oui Ben, quelle belle voix! Elle a démarré la scène à 5 ans! Ce que j’aime c’est ce melange jazz/musique des balkans. Très rare en effet. Sans tomber dans le cliché traditionaliste, avec un jazz tout en finesse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s