Pépite / Prisonnière /Stéphan Eicher

Curieuse coïncidence. De passage à Pont Aven, j’ai eu beaucoup de mal à retrouver la « rivière du bois d’amour » qui a inspiré tant de peintres et de poètes, « noyée » au milieu des commerces à touristes et des automobiles. Une fois arrivé à ses cotés, je me suis mis à imaginer comment ce lieu pouvait être romantique autrefois. Je trouve que cette chanson de Stéphan Eicher fait bien écho à mon ressenti et à notre époque. Son album, Homeless songs, écrit après une longue absence et un conflit avec son ancien label est le fruit d’un désir d’échapper aux dictats commerciaux et de retrouver son authentique sensibilité.

Donnons nous rendez-vous à la rivière
Lavons-nous de la boue

Prenez-moi dans vos bras mon cher
Et oublions tout

Et tenons nous debout dans la lumière
Soyons prêts à tout

Il en va de la vie de nos mères
Il en va de la vie de nos pères
Il en va de nous
Il en va de nous

Paris opéra comique 21novembre 2019

« Oh mais c’est encore vous mon cher »
« Oh mais c’est encore vous mon cher »
Me dit-elle tout à coup
Me dit-elle tout à coup

Oh je me sens de vous prisonnière Oh je me sens de vous prisonnière
Faites moi ce que vous …
Faites moi ce que vous …

Donnons nous rendez-vous à la rivière
Donnons nous rendez-vous à la rivière
Lavons-nous de la boue
Lavons-nous de la boue

Prenez-moi dans vos bras mon cher

Prenez-moi dans vos bras mon cher
Et oublions tout
Et oublions tout

Et tenons nous debout dans la lumière
Et tenons nous debout dans la lumière
Soyons prêts à tout
Soyons prêts à tout


Il en va de la vie de nos mères
Il en va de la vie de nos pères
Il en va de nous
Il en va de nous


Oh je me sens de vous prisonnière
Oh je me sens de vous prisonnière
Faites moi ce que vous …
Faites moi ce que vous …

Après 7 ans d’absence et une longue séparation avec son ancien label, Stéphan revient avec un album tout en délicatesse. Une belle broderie « non commerciale » 😉

Une chanson magistralement interprétée qui fait écho à la rivière de prisonnioère

3 commentaires

    1. Bonjour Solène et merci. Je ne suis pad nonplu un fan d’Eicher mais cette chanson, ces mots me touchent beaucoup. Envie de retrouver des moments forts, des instants magiques. C’est très difficile en cette époque ou tout va trop vite, dans ce monde objet, matérialiste. Heureusement, il reste la poésie du cœur. Alan

  1. J’aime bien Eicher, sans être fan. Son cursus atypique, la collaboration avec Djian, le coeur qu’il met à son ouvrage me plaisent.
    Cette chanson est très belle et illustre parfaitement ton texte, Alan. Pont-Aven est bien jolie et mérite une chanson intemporelle. Les arrangements de cordes sont très beaux et participent à placer le texte hors du temps.
    Et que dire des galettes de Pont-Aven !!

Répondre à Solène Vosse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s