Film d’animation / The last knit (Le dernier tricot) / Laura Neuvonen

Cet été, profitons en pour lâcher prise et prendre pleinement conscience de notre vie d’après … les vacances. Je vous laisse méditer sur ce court métrage qui a pour sujets l’addiction, la dépendance au travail, la pression, le contrôle absolu, l’obsession… Il nous interroge sur notre nature humaine à vouloir en faire toujours plus, à vouloir tout contrôler, maîtriser. Savourons le présent, la simple contemplation au lieu de nous plonger vers la falaise… Bonnes vacances! Alan

https://youtu.be/M6ZjMWLqJvM

Le dernier tricot/ Directed by Laura Neuvonen/Anima Vitae/Finland/2005

Laura Palmgren-Neuvonen a travaillé à la fois dans les industries technologiques et dans l’enseignement professionnel en tant que professeur. Pour renforcer ses compétences pédagogiques, elle a complété les diplômes de MA (2009) et de PhD (2016) en éducation à l’Université d’Oulu. Sa thèse étudie l’interaction dans le contexte de la production vidéo en milieu éducatif. Elle possède une solide expertise dans diverses méthodes de recherche. En ce moment, elle travaille en tant que chercheur post-doc dans le projet transdisciplinaire CogAHealth, financé par l’Académie de Finlande.

Projet transdisciplinaire CogAHealth

En plus de nos propres expériences, nous ne savons que ce que l’on nous dit du monde. Cependant, nous ne croyons pas tout ce qu’on nous dit. Nous évaluons plutôt l’autorité cognitive des experts et d’autres sources d’information (Wilson 1983). Les experts et autres sources d’informations que nous jugeons fiables sont les autorités cognitives potentielles que nous évaluons en fonction de l’auteur du texte, de l’institution qui le sous-tend, des caractéristiques du texte et de la crédibilité intuitive (Rieh 2010). L’autorité cognitive ne repose pas sur la position d’une personne mais sur son expertise, sa réputation et sa crédibilité; différents types d’autorités peuvent être identifiés dans différentes communautés et situations (Wilson 1983).

Objectifs

Guidé par ces réflexions, dans le projet CogAHealth, nous étudions comment les autorités sont construites dans la vie quotidienne des jeunes (de 13 à 16 ans) en milieu scolaire et pendant leurs loisirs aussi dans les environnements en ligne. Nous avons formulé les questions de recherche suivantes:

1. Comment les questions impliquant l’autorité cognitive sont-elles étudiées dans la littérature de recherche?

2. Que ou qui les jeunes considèrent-ils comme leurs autorités cognitives dans le contexte de la santé?

3. Sur quoi les jeunes fondent-ils leur évaluation des autorités cognitives?
4. Quel genre de rôle les personnes de confiance (comme les enseignants ou les parents) jouent-elles dans la construction des autorités cognitives?
Comment les jeunes construisent-ils leur autorité cognitive lorsqu’ils créent des informations sur la santé?

2 commentaires

Répondre à cecilevalentine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s