Jazz / Toku, made in Japan

Toku m’a bluffé par sa voix à la sonorité toute singulière. Né au Japon ou il est une figure emblématique de la scène jazz. Il forme à lui seul un beau duo de trompetiste et de chanteur baryton crooner. Influencée tout à fois la par ses modèles américains et la musique actuelle de son pays natal qu’il incorpore dans son jeu, il navigue entre l’authenticité de la tradition et l’apport d’une touche toute personnelle. La voix du chanteur évoque quelques familiarités avec celle de Kurt Elling au niveau du registre et du grain chaleureux.

https://youtu.be/Fu1u5wqdA3s

Le baryton crooner à la voix sensuelle et profonde développe sur trompette et bugle, un jeu doté d’une force sereine tempérée d’une douceur féline. Avec ses complices il élabore un album que n’entache aucun étalage virtuose. Les interventions soignées et maîtrisées de tous les intervenants contribuent à faire de « Toku In Paris » un voyage musical aux vibrations dynamiques et aux accents élégants. Nicole Videmann | 7 février 2020 | Chorus, Tempo

https://youtu.be/xH5Od47TBTI


Album Toku in Paris

L’album Toku in Paris, composé de 11 titres, dont 8 chansons originales de Toku, brosse un large panel de styles de musiques aux tonalités imprégnées de swing, de groove et de jazz.

https://youtu.be/IbvlZq4ZnCU

Toku in Paris n’est pas un juste un nouvel album jazz, c’est un moment hors du temps qui nous berce de ses mélodies lyriques, tantôt douces et langoureuses (I think I love you, Nuageux) tantôt rythmées et entraînantes (Love is calling you, Strollin’ in Paris), toujours raffinées et délicates, créées dans un esprit fraternel d’artistes passionnés et heureux de nous transmettre leur amour du jazz.

Au piano, Giovanni Mirabassi est un régal absolu pour l’oreille qui se délecte de ses solos, comme de moments de grâce ; au saxophone, l’incroyable Pierrick Pedron a transporté le public ; Thomas Bramerie et Laurent Vernerey à la contrebasse appartiennent à ces artistes rares dont l’élégance n’a d’égal que leur talent ; André Ceccarelli dit « Dédé », l’un des meilleurs batteurs français au monde et le cubain Lukmil Perez ont offert une performance fantastique dont le public se souviendra longtemps et enfin, cerise sur le gâteau, Sarah Lancman dont la voix exquise et mélodieuse nous enveloppe de gourmandise et de beauté, a accompagné Toku sur un titre de Michel Legrand I will wait for you et a écrit trois chansons de l’album (She comes back again, After you & Blue Smoke).

https://youtu.be/cpborQqjhmk

Biographie

Toku, né en 1973, a grandi au Japon dans la préfecture de Niigata et a été initié par son père à la musique et a grandi en appréciant toutes sorte de musiques, À l’école, il commence à apprendre à jouer du cornet et par la suite la trompette et le cor. Il a commencé à jouer du cor de bugle alors qu’il était au lycée. En tant que lycéen et étudiant, il a joué de la musique pop dans un groupe de reprises.
Il a été découvert par un batteur de jazz qui a entendu sa pièce «Si j’étais une cloche» de Miles Davis
à un concours de talents universitaires.
Il a ensuite été invité à une jam session où il s’est profondément inspiré du jazz.Il a été repéré dans un club de jazz (Body & Soul) par le DJ Rob Crocker qui produira en 2000 son premier album (Everything she said). En 20 ans de carrière, Toku a déjà 12 albums à son actif et a participé à de nombreux festivals dans le monde entier. Il a collaboré avec de grands noms comme Kenny Barron, Ron Carter, Cyndy Lauper ou encore Philippe Catherine.

https://youtu.be/OdTZVoM3ahg

Au Japon, «TOKU» est le seul joueur de cor de bugle qui est également bien connu en tant que chanteur de jazz.
Il est né en 1973 à Niigata où il a commencé à jouer du cor de bugle alors qu’il était au lycée.
En tant que lycéen et étudiant, il a joué de la musique pop dans un groupe de reprises.Dans sa troisième année de collège, il a déménagé aux États-Unis pour apprendre la langue.
Là-bas, il a commencé un groupe avec son camarade de chambre (qui se trouvait être un pianiste de jazz) et
commence ainsi sa carrière de musicien de jazz.
Il a été découvert par un batteur de jazz qui a entendu sa pièce «Si j’étais une cloche» de Miles Davis
à un concours de talents universitaires.
Il a ensuite été invité à une jam session où il s’est profondément inspiré du jazz. Il a commencé un groupe avec son camarade de chambre (qui se trouvait être un pianiste de jazz) et commence ainsi sa carrière de musicien de jazz.
Après avoir obtenu son diplôme universitaire, il a commencé à chanter dans un club de jazz.
Là, il a été repéré par un DJ d’une station de radio locale, ce qui a conduit à son premier album
«Everything She Said» sur Sony Records en janvier 2001. En août 2001, il fait ses débuts au «Blue Note Tokyo».
En janvier 2002 sort son 2ème album « Bewitching » ainsi qu’un mini LP
« Winds of Change » qui contenait deux pistes écrites par Kyohei Tsutsumi.
En juin 2002, John Simon a produit le troisième album de Toku « Chemistry of Love ».
Il s’est en outre imposé comme chanteur de jazz dans tout le Japon en chantant
« Vous êtes tellement belle » pour une publicité télévisée Hitachi et également « Do-Re-Mi » pour la campagne publicitaire Honda Odyssey.
En janvier 2003, «TOKU» est sorti. Cela a été publié comprend à la fois des instruments et
pistes vocales qui mettent en valeur sa technique polyvalente de cor de bugle et sa voix sensuelle.
En mars 2004, « 30 » est sorti ainsi que toutes les pistes vides.
En février 2006, « A Brand-New Beginning » est sorti.
En novembre 2008, «Love Again» a été publié récemment. Ce nouvel album a été enregistré à Atlanta, GA avec des Super Musiciens.
En chemin, il a travaillé avec d’autres talents tels que Ken Hirai, Skoop On Somebody, Paris Match, Miki Imai, Mariko Takahashi et m-flo. Il a soulevé l’enthousiasme lors de sa venue en 2018, à Jazz Fola en trio, avec Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi. En 20 ans de carrière, Toku a déjà 12 albums à son actif et a participé à de nombreux festivals dans le monde entier. Il a collaboré avec de grands noms comme Kenny Barron, Ron Carter, Cyndy Lauper ou encore Philippe Catherine.

8 commentaires

  1. Il y a un titre de Toku sur le très bel album de Sarah Lancman « A contretemps » que celle-ci m’avait dédicacé après un concert sublime au festival de jazz de Montlouis. Merci pour ce rappel et cet article intéressant, très riche en infos… Belle journée. Alain

    1. Merci à toi. Je ferais bientôt un article sur Sarah Lancman que j’aime beaucoup. Je trouve que leurs duos sont magnifiques. Un album commun des deux serait une merveille. Belle journée à toi. Alan

    1. Oui Auray est en Bretagne! Près de Vannes. Petit break de 2 jours à Paris et 2 jours ici. Je cherche un emplacement pour mon futur voilier;). Dur, dur. Les places sont chères…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s