Rêve prémonitoire ? / larguer les amarres (3) / Alan Mabden

Le voilier glissait sur une mer calme dans un quasi silence. Nous avions l’impression de naviguer dans les nuages. Anna à la barre, moi à l’avant à guetter dans une visibilité de quelques mètres tout au plus. Nous avions établi quelques gestes simples pour communiquer sans un mot au cas ou un bateau inattendu surgirait. Je compris par le geste d’Anna qu’une alarme s’était déclenchée. Je me dirigeai rapidement vers la table à cartes. Le boîtier mer-veille indiquait un gisement radar sur notre tribord. Je lui fis signe de continuer la route. Il s’agissait d’évaluer la trajectoire de ce bateau inconnu. Au bout de quelques longues minutes, l’alarme s’éteignit, ce qui nous rassura. Sans doute un bateau de pêche à l’arrêt. Quelques miles plus tard, nous entendîmes un sifflement. Je vérifiai sur la carte. Il s’agissait bien d’une balise sifflante, très utile par temps de brume, indiquant un danger sur notre bâbord. Grâce à elle, nous étions confortés sur la qualité de notre estime et de notre cap.
Nous avions hâte de retrouver la belle clarté du matin. Ces heures étaient longues et stressantes. Paradoxalement, cette insécurité était le prix à payer pour la réussite de notre projet. Le vent était portant et nous permettait de nous dégager rapidement de la côte. Nous laissions à bonne distance l’île d’Hoedic puis notre chère Belle-île en mer avant de rejoindre l’atlantique Nord. Tout se déroulait parfaitement et Spirit pris son rythme de croisière en surfant sur les vagues avec une agilité étonnante.
Bizarrement l’aube avait du mal à pointer. Ce brouillard était inhabituel et restait toujours aussi dense malgré l’heure avancée et notre éloignement des côtes. Une étrange lueur donnait une belle et enveloppante lumière qui nous donnait dans ce silence une grande sensation de paix. Elle semblait nous accompagner vers l’aurore tant attendue. Nous devions nous armer de patience car le chemin allait être long. Je repris la barre. Anna descendit dans le carré pour remplir nos mugs de café quand l’alarme sonna de nouveau. Elle revint aussitôt dans le cockpit et vis mes yeux rivés sur le compas. Notre boussole de mer perdait la boule, passant d’un cap à un autre de manière saccadée, la rosace tournant parfois sur elle-même. Que se passait-il? Étions nous dans une sorte d’orage magnétique, des conditions météo particulières? Le gisement radar de notre alarme changeait de direction très rapidement comme si un bâtiment tournait autour de nous. Puis le vent se mis à tomber brusquement. Plus le moindre souffle. L’alarme se tut. Plus rien, le silence… Une étrange lumière éclaira nos voiles fasseyantes. Ce n’était pas celle provenant d’un navire ou d’une aurore naissante. Elle était d’une douceur hypnotique, apaisant notre forte inquiétude malgré la situation. Spirit à l’arrêt patientait dans le clapot, attendant de nouvelles instructions, un nouveau signe d’’Éole quand soudain notre voilier se mit à vibrer, à vibrer de plus en plus comme atteint par une résonance puissante. La lumière blanche semblait nous englober totalement, portés par elle au dessus des eaux…

A suivre…
©Alan Mabden/Vendredi 8 Mai 2020/ Tous droits réservés/ Blog Pigraï’s Flair

Episode 1 : https://pigrai.com/2020/05/01/reve-premonitoire-larguer-les-amarres-1-alan-mabden/

Episode 2 : https://pigrai.com/2020/05/03/reve-premonitoire-larguer-les-amarres-2-alan-mabden/

4 commentaires

  1. A ce stade du récit, tout reste possible… J’aime la façon dont l’étrange d’une situation prend forme dans l’ordinaire. ça donne à l’histoire beaucoup de crédibilité.
    Bon dimanche Alan

    1. Merci Laurence. Oui tout reste possible et j’essaie d’ouvrir mon imagination pour ne pas fermer le récit trop vite. Ce qui m’est toujours difficile c’est de trouver une bonne chute ou une chute surprenante comme tu sais si bien le faire. Faut que je travaille la dessus. Merci pour tes remarques constructives. Vive l’écriture, la peinture, l’art sous toutes ses formes.
      Bonne journée. Alan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s