Roazhon Forest 2045/3 / Le quartier des serres / Alan Mabden

J’arrivais sur le quartier des serres. Il se situait à la lisière de notre micro-forêt et était constitué de plusieurs bâtiments au dessin magnifique, digne d’un œuvre de Schuiten, Dès les premiers rayons du soleil, ce lieu devenait magique. Il y avait des constructions de tailles différentes en fonction de des activités et des besoins. Je pénétrais dans l’immense serre du jardin des plantes. Ses grandes lignes courbées se rejoignaient dans les hauteurs. Ce lieu quasi mystique était comme une cathédrale sans statues ni dorures connectée à sa source de lumière, un pont entre le ciel et la terre, un univers de création et d’abondance naturelle, un capteur d’énergies. Elle était exposée au soleil toute la journée sauf en été ou de très grands arbres à belles feuilles caduques lui donnaient l’ombre recherchée. Au Nord, un grand mur trombe bien isolé de l’extérieur captait dans la journée l’énergie solaire de la verrière sud et la restituait doucement à partir du soir. C’était un lieu de métissage extraordinaire, un univers végétal enchanteur. Tout le monde aimait se retrouver là, enveloppés dans cette agréable chaleur de mi-saison. Des hommes et des femmes de tout âge, des enfants, des adolescents participaient à cette communion avec la nature, à cette entente avec elle. Se côtoyaient l’innocence, la découverte et l’expérience. Il n’y avait pas besoin comme autrefois de diplômes pour être là. Seule l’expérience pouvait modeler l’apprentissage. Les plus jeunes était très curieux et remplis de questions et de nouvelles idées. Ceux qui savaient les guidaient, sous le regard et l’oreille bienveillante des sages qui parfois corrigeaient une réponse inadaptée et proposaient leur solution. C’était une sorte d’école de la vie, loin des vieux carcans du passé. Pas besoin de tableau noir et d’estrade pour expliquer. Comprendre par le faire et le refaire était complémentaire d’une pédagogie adaptée. La nature avait ses règles de fonctionnement. Être en symbiose avec elle suffisait. Observer était très important, particulièrement pour les enfants, tous ébahis chaque jour par la pousse des graines qu’ils avaient planté. Cette croissance se faisait sans eux par la magie de la photosynthèse mais ils étaient fiers de participer à cette création. Le mot échec avait disparu de leur vocabulaire. Les erreurs faisaient parti de l’apprentissage et étaient plus efficaces qu’un long discours théorique.

Après avoir traversé ce grand édifice, je pénétrais dans l’atelier d’artisanat qui se trouvait au Nord. Très lumineux, son exposition était orientée principalement à l’est pour favoriser la création du matin.  

La, je rencontrai Gwen, grand désigner et technicien du bois hors norme. Ses œuvres respiraient l’intelligence, à la fois belles, originales, astucieuses et pratiques. Il me serra chaleureusement la main et me fit signe de le rejoindre dans son bureau personnel. Gwen n’était pas seulement un artiste hors pair. Il faisait parti de l’organisation de notre micro-société et constituait l’un des maillons importants de notre réseau national mis en place il y a quelques années pour protéger notre démocratie et notre projet d’avenir. Il m’informa de certains dangers qui faisaient de l’ombre à notre lumineux programme écologique et social. Des personnes nostalgiques de l’ancien temps basé sur la compétition et la consommation de masse refaisaient surface. Mais Gwen avait un plan ingénieux pour faire face… (A suivre)

©Alan Mabden / Jeudi 16 Avril 2020 / Tous droits réservés

Les épisodes précédents :

Roazhon Forest 1 / https://pigrai.com/2020/04/06/recit-fiction-roazhon-forest-2045-alan-mabden/

Roazhon Forest 2 / https://pigrai.com/2020/04/11/recit-fiction-roazhon-forest-2045-2-alan-mabden/

Dessin de Schuiten

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s