Mon p'tit vélo solaire

Ton vélo est nucléaire. Cette affirmation me fait toujours sourire. Je réponds que mon vélo est électrique. Oui mais ton électricité est nucléaire ! Non, mon électricité est électrique comme celle que t’utilise pour ton frigo. T’as un frigo comme tout le monde ? Ben oui mais c’est pas pareil !

Pigraï, tu chipotes car tu sais bien qu’en France la production est à environ 70% nucléaire. Oui, sauf qu’on est pas obligé de cautionner ce type d’énergie. On peux, comme je le fais ou bien mon entreprise s’abonner à un fournisseur qui investi uniquement dans des installations 100% renouvelables. Si tout le le monde fait ça, on passera de 70% à 50, puis 30 puis 10 puis 0 nucléaire. Et mon vélo, ton frigo continuerons de fonctionner normalement.

Oui mais les éoliennes ça abîme le vent, ça coupe les oiseaux en deux et ça rend les vaches dépressives, leur lait tourne, du coup elles tournent aussi, s’envolent, se prennent dans les pâles et meurent… D’abord c’est pas vrai ce que tu racontes ;). Pur fantasme. Ensuite, il n’y a pas que les éoliennes, il y a les tyroliennes, les égyptiennes…

Un peu de sérieux Pigraï ! Tu fais quoi pour faire tourner tout ton bazar à l’élec ?

J’aime beaucoup le soleil pour la vitamine D. Ça fait pas de bruit et ça bousille pas les vaches et les oiseaux. Et puis, plus on avance plus les panneaux sont efficaces. On n’utilise plus d’aluminium pour le cadre, on optimise la place et le rendement en supprimant les soudures en façade, en installant les panneaux sur des trackers qui suivent le soleil comme des tournesols ou en produisant sous la même surface de verre de l’électricité et de la chaleur (solaire hybride).

Et puis il n’y a pas que le photovoltaïque. Le Maroc par exemple est leader en centrale solaire thermoélectrique. Là, pas de cellules au silicium pour transformer les photons en jus de soleil. De belles plaques incurvées en métal dirigent les rayons du soleil vers un tube qui chauffe un liquide caloporteur. Toute cette chaleur cumulée va faire tourner une turbine qui va produire des mégawatts comme le fait ta centrale nucléaire pour chauffer de l’eau dans ta bouilloire nucléaire, pardon électrique ;). Pas de gaz à effet de serre, pas de déchets sur des millénaires et surtout pas de danger de faire péter mémé en mille morceaux ou de la rendre fluorescente puis c po too. Tes déchets aussi s’ils sont bien gérés peuvent aussi produire des watts. Ta vache , si elle pédale assez vite sur le p’tit vélo dans ma tête peux aussi fournir du jus et au passage faire du sport au lieu de « bêtement » regarder les trains passer. Que des avantages …

Bref, le solaire à de l’avenir, surtout celui qui vient de l’intérieur, d’un sourire radieux, de la drôlerie, des blagues à 2 ou à 3 balles que l’on fait jongler entre 2 verres de vers. Le soleil est gratuit, à l’extérieur de nous et en nous. Il nous réchauffe, nous dynamise, nous donne de l’énergie, la pêche et les pêches en même temps. Remercions donc le roi soleil et madame soleil pour leur générosité et je fais devant vous un grand soleil à triple salto arrière pour terminer en beauté cette longue chevauchée sur mes neurones qui ont légèrement attrapé un coup de chaud.

Bises chaleureuses et bonne année rayonnante.

Pigraï’s Flair / La culture n’a pas toujours du sens 😉 …

2 commentaires

  1. Excellente analyse,

    Il y a aussi souvent la question;
    – Wow, t’as un vélo électrique! Mais c’est cher?
    – 1000 Euros payé en 10 fois +frais d’électricité
    – Ha ouais quand même, c’est pas donné!
    – C’est bien moins cher que ta voiture!
    – Mais c’est pas pareil!
    – La comparaison s’arrête là, certes, mais au fond, quelle différence, il s’agit de mon véhicule.

    J’ai régulièrement ce genre de dialogue depuis que je circule à vélo. Je réduis ainsi mes frais de bus, que je n’utilise que pour les trajets supérieur à 30km, ou lorsqu’il pleut.
    Mine de rien, j’ai économisé, le permis, les assurances, les frais de parking, des dizaines de millier d’euros d’essence, les péages, les frais de garage, et les amendes, car je me connais, il y en aurais eu.
    Le fonctionnement sans voiture est plus simple lorsqu’on ne s’y est pas habitué, les gens qui conduisent ne renonceront jamais, quel qu’en soit le prix, financier, ou environnemental.

    Cordialement
    Benjamin

    1. Eh oui Benjamin. C’est fou le déni et la contre argumentation facile chez des personnes qui elles polluent à mort et ne se remettent pas en cause. Elles ont toujours des excuses, des accusations plutôt que des propositions. Au début, je le prenais la tête avec ces gens là. Maintenant, je leur demande : Et toi, tu fais quoi ?Qu’est ce que tu proposes? Parlons de ton bilan Co2, de ton alimentation, de tes achats… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s