Cannes 2019 / le lac aux oies sauvages Diao Yinan (Chine)

Un chef de gang en quête de rédemption et une prostituée prête à tout pour recouvrer sa liberté se retrouvent au cœur d’une chasse à l’homme. Ensemble, ils décident de jouer une dernière fois avec leur destin.

Yinan sera le seul représentant du continent avec Bong Joon ho. Depuis Train de nuit, Diao Yinan s’est progressivement imposé comme un cinéaste majeur, pratiquant un art du paradoxe, un cinéma à la fois matérialiste et métaphysique, réaliste et ultra-stylisé. Black Coal, chorégraphie violente et sexuelle brassait toutes les angoisses de la société chinoise contemporaine et s’était imposé comme un chef-d’oeuvre. 

Biographie

Né en 1969 à Xi’an ( capitale de la province de Shaanxi), Diao Yinan a commencé sa carrière dans le cinématographie un peu tardivement. En effet, il n’entame des études à l’Université des Arts Dramatique de Pékin qu’en 1988. Son diplôme en poche, il surfe immédiatement sur la vague du succès en se référant au cinéma d’auteur. En effet, il est avant tout un fabuleux écrivain. En tant que scénariste, il a eu énormément de succès grâce à des scénarios comme Showers ou Spicy Love Soup, de célèbres films chinois. Il les adapte facilement soit pour le cinéma, soit la scène ou encore la télévision.

Son premier long métrage, Uniforme, lui ouvre de suite à la fois les portes du 7ème art et celui des festivals internationaux comme celui de Vancouver ou de Rotterdam où il remporte des prix. Il n’hésite pas dans ses œuvres à braver les interdits et à contourner la censure. Les critiques saluent déjà l’œuvre de l’artiste. D’ailleurs, c’est dans une atmosphère très controversée que Diao Yinan a écrit et réalisé son film Train de nuit en 2007. Il y aborde indirectement ou de manière détournée, des sujets tabous comme la peine de mort. Ce film sombre retrace la vie d’une jeune policière chinoise dans une Chine moderne et industrialisée où tout se fait à la chaine. D’un côté, dans sa vie professionnelle elle est le bourreau des femmes qui sont condamnées à mort. De l’autre côté, sa vie personnelle et affective est complètement vide. En quête du grand amour, elle fréquente alors les soirées matrimoniales où elle rencontre Li Jiun. Etrangement, ce dernier dévoile au fur et à mesure, ses véritables relations avec l’ancienne détenue que la jeune fille a exécutée. Ce film lui vaudra une sélection dans la catégorie un certain regard à Cannes.

Mais la consécration arrive avec le 64ème Festival international du film de Berlin en 2014. Son dernier film Black Coal, Thin Ice reçoit en effet, la récompense suprême, l’Ours d’or. Il était en compétition avec des réalisateurs comme Richard Linklater ou Wes Anderson. L’histoire est simple et bien ficelée. Il regroupe tous les ingrédients classiques d’un bon vieux polar : une série de meurtres inexpliqués, le héro, un policier détruit, reconverti dans le gardiennage et une belle femme liée aux meurtres dont le héro tombe amoureux. A travers ce film, Diao Yinan démontre un aspect encore complètement ignoré de la société chinoise moderne empreinte de violence. En parallèle, l’acteur principal Liao Fan a raflé aussi l’ours d’argent dans la catégorie meilleur acteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s