Chanteur et poète / Claude Nougaro (1929-2004) / Il faut tourner la page

Je vous livre un texte qui m’a marqué et qui fait écho aujourd’hui. Ce texte est un des plus beaux et des plus puissants de Claude Nougaro, à la fois philosophique et spirituel. « Il faut tourner la page, aborder le rivage où rien ne fait semblant. Saluer le mystère, Sourire et puis se taire… ».

Il faut tourner la page
Changer de paysage
Le pied sur une berge
Vierge
Il faut tourner la page
Toucher l’autre rivage
Littoral inconnu
Nu
Et là, enlacer l’arbre
La colonne de marbre
Qui fuse dans le ciel
Tel
Que tu quittes la terre
Vers un point solitaire
Constellé de pluriel
Il faut tourner la page…

Redevenir tout simple
Comme ces âmes saintes
Qui disent dans leurs yeux
Mieux
Que toutes les facondes
Des redresseurs de monde
Des faussaires de Dieu
Il faut tourner la page
Jeter le vieux cahier
Le vieux cahier des charges
Oh yeah
Il faut faire silence
Traversé d’une lance
Qui fait saigner un sang
Blanc
Il faut tourner la page
Aborder le rivage
Où rien ne fait semblant

Saluer le mystère
Sourire
Et puis se taire

lire

Acheter Les manuscrits de Claude Nougaro en 2 volumes : 1929/1987, Du son qui fait sens ; 1987/2004, Il faut tourner la page sur Amazon.fr

Les manuscrits de Claude Nougaro en 2 volumes : 1929/1987, Du son qui fait sens ; 1987/2004, Il faut tourner la page

D’un trait net et sans rature, Claude Nougaro écrit, dessine, se confie, réfléchit, se moque, interpelle… traque les mots et le rythme. Au fil des cahiers, d’un geste extrêmement lisible, se dévoile ici un fou d’écriture, un poète, un écrivain, un peintre… un artiste complet.

Voici, pour la première fois reproduits en fac-similé, les manuscrits de Claude Nougaro, mêlant les brouillons de chansons à toutes sortes d’inédits. De ses cahiers d’écolier à son ultime album, La Note bleue, des dizaines de dessins, poèmes, aphorismes, lettres, notes, sont révélés ici et situés dans le contexte de leur élaboration : la naissance du Jazz et la Java, les premières versions de Toulouse, la création de Plume d’ange sur son carnet en moleskine.

D’une plume aussi incisive qu’élégante, il manie l’alexandrin avec autant d’aisance que son arme préférée : l’humour.

Biographie

https://alerterouge.com/biographie,nougaro-claude,91.html

Claude Nougaro,  né le 09 septembre 1929 à Toulouse, France. Décédé le 04 mars 2004 à Paris, France.

D’une mère professeur de piano et d’un père premier baryton à l’opéra de Paris, le petit Claude naît le 9 septembre 1929 à Toulouse.
Ses parents souvent partis en tournée, Claude Nougaro est élevé par ses grands parents à Toulouse et c’est en écoutant Radio-Toulouse qu’il découvre le jazz et les chansonniers.

Au début des années 40 ses parents déménagent pour Paris où Claude Nougaro, élève turbulent, va franchir les portes de nombreux pensionnats.
Après un échec au Bac, Nougaro devance l’appel et part faire son service militaire au Maroc.

Au début des années 50 on retrouve Claude Nougaro à Paris, du coté de St Germain des prés, il fréquente les « Deux Magots » et le « Lapin Agile », et c’est justement dans ce dernier cabaret qu’il dit des poèmes puis chante ses premières chansons.

En 1955, il rencontre le jeune compositeur Jean Michel Arnaud avec qui il compose des dizaines de chansons qui seront interprétées par Odette Laure, Lucette Raillat et Marcel Amont. Il écrit son premier tube avec Jean Constantin, Les Pantoufles à Papa.
En 1957, il rencontre le compositeur des chansons de Boris Vian, Jimmy Walter, et Michel Legrand.
Avec eux il écrit des chansons dont il va être l’interprète.
1959 voit la sortie de son premier album chez Président et part en tournée en première partie de Dalida.
En pleine période Twist, en 1962, Nougaro marque sa différence en s’imposant avec les musiciens de jazz de Michel Legrand et l’orgue de Eddy Louiss (Le Jazz Et La Java). Sa fille Cécile naît cette même année,  il chante Une Petite Fille.

En 63 il monte avec des béquilles sur la scène de l’Olympia suite à terrible accident de voiture. En 1965, son goût pour le jazz s’affirme avec des adaptations de thèmes de jazz : A Bout De Souffle, Armstrong, Sing-Sing Song, Les Mains D’une Femme Dans La Farine.
Il s’enflamme pour le Brésil puis l’Afriqe fait bientôt des apparitions dans ses albums. Les années 60 se terminent avec un premier Olympia en vedette pour Claude Nougaro, immortalisé dans le double album Une Soirée Avec Claude Nougaro.

Après les albums Sœur Âme et Locomotive d’Or, Claude Nougaro s’offre avec l’album Récréation, une dizaine de reprises, des chansons de Charles Trenet, Georges Brassens, Léo Ferré, Jacques Brel, Henri Salvador, Serge Gainsbourg

Florent Pagny sortira en 1999 un album du même nom, composé également de reprises.
Après un Olympia sous le signe du Brésil fin 1974, Nougaro retrouve les cuivres de jazz à coté de l’accordéon de Richard Galliano en 1977.
En 1978 Tu verras reçoit le prix spécial de l’académie du disque, et en 80, c’est Assez! qui emporte le grand prix national de la chanson.
Il enchaîne deux albums enregistrés au États Unis, en 1987 c’est la sortie de Nougayork et Pacifique sort en 1989. Le début des années 90 le verront sur les routes dans de longues tournées.

En 1993, sort l’album Chansongs, puis Nougaro part en tournée avec Maurice Vander et les musiciens de Didier Lockwood.
Des tournées qui reprennent en 2000, à l’occasion de la sortie le 29 août de l’album Embarquement Immédiat.

Claude Nougaro s’est éteint jeudi 04 mars 2004 à Paris.

1 commentaire

Répondre à Solène Vosse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s