Michelle Gurevich

Canadienne d’origine, Michelle Gurevich, née à Toronto de parents émigrés Russes vit à présent à Berlin. Dans le passé,sous le pseudonyme Chinawoman, elle avait notamment sorti l’excellent album Party Girl en 2007. La fatalité de ses mots était renforcée par les échos mêlés aux synthés inquiétants intelligemment placés. Une suite de réflexions, souvent ironiques sur le vieillissement, la solitude. L’interprète vient nous présenter son 4e album New Decadence (sorti en septembre 2016). Dandy au féminin, elle nous happe à l’aide de son univers intemporel et glamour où ses chansons tragi-comiques et sa mélancolie slave nous plongeant dans un monde décadent, dramatique… Ajouter à cela la classe et le panache : laissez-vous donc porter par l’expérience en sa compagnie…

Ses textes doux et mélancoliques rappellent le song writing à la Léonard Cohen ou Luz Casal. En 2010, elle sort « Show Me The Face », un disque qu’elle a enregistré dans sa chambre à coucher et décide de s’installer à Berlin. Suivront « Let’s part in style » en 2014 et « New Decadence » fin 2016, eux aussi enregistrés aux quatre coins de son appartement berlinois.

Clip To be with others

Blue eyes unchanged live

Clip / Way you Write
Clip Party Girl / Michelle Gurevich

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s